C’est l’histoire d’un chef

Faisons d’abord un petit retour 5 ans en arrière,

Il y a cinq ans, j’arrivais à la Ronde pour ma première année en tant que chef Lutins. C’était pour moi une nouvelle aventure qui allait commencer. Une multitude de sentiments me traversait (hâte, peur, joie, euphorie…). Je me demandais si les lutins allaient m’accepter…  Heureusement, je me suis vite senti à ma place dans ce parcours qu’est l’animation. J’étais enfin de l’autre côté de la barrière.

Pour cette première année de chef, j’étais accompagné de Chinchilla, Guanaco, Dik-dik, Chousinga et Mustang. Pendant cette première année, j’ai appris ce que c’était d’animer. Cela m’a beaucoup plu et me donnait envie de revenir chaque samedi animer vos petites têtes blondes.

L’année se déroula comme sur des roulettes et on arriva vite au camp (thème « Lutanji »). Ce fut donc mon premier camp en tant que chef. Animer pendant l’année est une chose, mais animer pendant 10 jours de suite, ce n’est pas la même chose. Heureusement, avec le staff, nous avons bien géré ça et tout s’est déroulé sans accrocs. Je me souviendrai toujours de ce camp avec le drapeau accroché à une gouttière à l’aide d’un système D et aussi de cette bataille de peinture où nous les chefs sommes revenus plus colorés que toutes les Lutins réunies.

Est venue ensuite ma deuxième année chez les Lutins avec toujours dans le staff Chinchilla (garçon), Guanaco, mais aussi Dibatag, Eyra, Colibri, Aubrac, Guib, Chinchilla (fille) et Basenji qui nous ont rejoints. C’était l’année avec le plus gros staff que j’ai connu, nous étions 10 au total ! Mais plus on est de fous, plus on rit ! Avec un staff de dix personnes, on pourrait croire que c’est facile, mais non car il faut une bonne communication sinon on se retrouve vite à ne rien faire en pensant que quelqu’un d’autre le fait. En août est arrivé le camp (thème « les jeux vidéo »). Un camp avec un endroit sublime avec une prairie 3X plus grande que celle des locaux Parmentier, si pas plus ! Et une journée nature de folie ! Pendant laquelle nous sommes allés, à pied, au parc aquatique non loin de là. Je pense que les Lutins qui étaient présentes s’en souviennent autant que moi. Mais ce camp n’était pas n’importe lequel, c’était aussi le dernier camp qui portait le nom de « Camp Lutins », car oui lors de ce camp nous avons annoncé aux Lutins qu’en septembre, elles deviendraient des « Louvettes ».

Commence donc ma troisième année de chef non pas chez les Lutins, mais chez les Louvettes ! Et pour cette année nous étions 7 dans le staff :  Dibatag, Basenji, Chinchilla (fille), Agami, Guariba et Chinchilla (garçon). L’année commença différemment pour moi car ce fut ma première année en tant que chef responsable et donc en tant qu’Akéla. Cette troisième année fut particulière car c’était une première pour moi de devoir gérer un staff. Mais sans vouloir me vanter, tout s’est bien déroulé durant l’année et l’ambiance dans le staff était « de folie ». Lors de cette année, nous avons mis en place toute la symbolique de la meute. Lors du hike nous avons donc fait les cornacs (une 3ème prend sous son aile une 1ère), le temps de la mue où les louvettes regardent leur évolution dans la meute (taille, responsabilité pour les sizeniaires…). Et puis très vite est arrivé le camp (thème « le monde imaginaire de zindaadilee »), celui-ci fut fort chamboulé car de nouvelles choses devaient prendre place comme la totémisation des nouveaux chefs, la course du printemps (moment où les 4èmes font un bilan de leurs 4 années). Et je dois dire que pour un premier camp Louvette, tout s’est super bien passé. 

Après ces trois merveilleuses années, je ne voulais plus quitter les Louvettes et leurs petites bouilles. J’ai donc « re-signé » pour une quatrième année ! Et cette fois-ci avec un staff composé de Guariba, Basenji, Agami, Azara, Marumba, Galgo et Sajou. Et oui ! J’étais le seul garçon du staff ! Mais ce n’est pas pour autant que je me faisais marcher sur les pieds. Forts de notre première année en tant que « Louvettes », nous avons pu corriger les petites imperfections de l’année précédente. Lors de cette année, nous avons participé aux 6h cuistax de Braine-l’Alleud. Et nous ne sommes pas repartis les mains vides car nous sommes revenus avec une coupe ! Malheureusement pas celle de la première place, ça s’est joué à un tour… Nous sommes donc revenus avec la coupe du fair-play !
Et ensuite est arrivé le temps du camp (thème « l’Afrique »). Ce camp fut le plus chaud que je n’ai jamais connu depuis mon arrivée à l’Unité Saint Géry. Heureusement pour nous, nous étions à 500m du lac de l’Eau d’Heure ! Ce qui nous a permis de bien nous rafraichir pendant ce camp malgré tous les jeux d’eau que l’on faisait.

Après 4 années passées auprès des Louvettes, je n’ai pu résister à faire une cinquième année dans cette merveilleuse section. C’était donc reparti pour une année en tant qu’Akéla.

Mais me voyant devenir vieil animateur, j’ai laissé beaucoup de responsabilités au reste du staff pour qu’il apprenne et puisse correctement prendre la relève. Et ce staff était composé de Marumba, Galgo, Aratinga, Ocicat et Lionceau. Avec toutes ces nouvelles têtes dans le staff, l’année promettait d’être haute en couleurs. Et ce fut le cas, plein de nouvelles idées pour des jeux et les expériences vécues aux formations firent de cette année une année mémorable. Nous avons donc participé à « l’entourLOUPe » de Soignies. Nous n’avons pas gagné, mais nous avons passé une super journée malgré les petites averses qui se sont invitées dans la journée. Et à ce rythme-là, l’année est passée à une vitesse folle ! Tellement vite que nous n’avons pas vu le camp arriver. Pour ce camp, le thème était « Charlie et la chocolaterie ». Nous avons donc aidé Charlie et Willie Wonka à gérer leur chocolaterie pendant leurs vacances. Et les louvettes ont fait ça d’une main de maître, à croire qu’elles avaient fait ça toute leur vie. 

Après ce camp formidable, je savais que je pouvais quitter le poste d’Akéla en toute sérénité.

J’ai donc passé le relais à Marumba qui a repris le rôle d’Akéla. Mais je ne quitte pas l’unité, j’ai décidé de rejoindre les JER’s (Jeunes En Route). Donc, ne vous en faites pas, on se reverra bientôt. Et, qui sait, peut-être même lors d’un camp en tant qu’intendant.

Pour terminer, je tiens à remercier toutes les personnes que j’ai croisées dans les staffs successifs pour avoir rendu ces années possibles et qui resteront gravées à jamais dans ma mémoire. Et j’en profite pour aussi remercier tous les chefs qui m’ont animé et qui m’ont donné envie de faire la même chose, les Parents qui ont accordé leur confiance à mon staff et moi-même, aux Louvettes car sans elles nous ne serions rien. Et un dernier merci aux Chefs d’Unité qui étaient derrière nous quand on en avait besoin. 

Mouflon À son poste

4 comments

  • Pauline Pierret

    Salut Akéla,
    J’ai passé mes 4 années lutins-louvettes avec toi et c’est vrai que tu étais toujours motivé, tu savais nous donner des conseils et nous parler. On a passé avec toi plein de super moments!
    Bonne route à toi!
    Pauline

  • landseer

    C’est l’histoire d’un chef toujours souriant, investi et porteur des valeurs scoutes.
    Merci Mouflon!
    Landseer

  • Célia

    Salut Akéla,
    J’ai passé 2 ans louvettes avec toi et c’était super!!!
    Tu me motivais et motivais je pense toutes les autres louvettes aussi.
    Merci pour ces 2 merveilleuses années passées avec toi.

    Bonne continuation à toi !!!
    CELIA